Adoptez Une Ordure !

Quand nos déchets deviennent matière première.

25 Mar

Du plastique dans votre dentifrice

Publié par Adoptez Une Ordure !

Du plastique dans votre dentifrice

Se brosser les dents devrait être un acte d’hygiène bucco-dentaire banalisé et sain. Si vous n’êtes pas vigilant quant au choix de votre pâte dentifrice, ce peut devenir un acte contre l’environnement et même un acte qui peut mettre en danger votre santé.

En effet, certains fabricants de dentifrice ajoutent des microbilles de plastique de couleur juste pour faire joli! Ne laissez pas vos enfants choisir seuls leur dentifrice, vérifiez au préalable que la composition des produits choisis ne comporte pas la mention ‘polyéthylène’ ou ‘PE’.

Le polyéthylène, vous le connaissez bien. C’est, entre autres, le plastique des sacs poubelle ou celui des sacs d’emballage que l’on vous remet à la caisse des supermarchés et dont la durée d’utilisation est estimée à quelques minutes alors qu’il faudra entre 400 et 1000 ans pour qu’il se dégrade. Le polyéthylène n’est pas biodégradable.

Du plastique dans votre dentifrice
Les dangers des microbilles de plastique.

Lorsque vous vous lavez les dents avec des pâtes contenant des microbilles, vous vous rincez les dents et ces particules à peine visibles à l’œil nu s’échappent dans vos évacuations et finissent dans les égouts créant un vrai désastre pour l’environnement et pour les éco-systèmes des rivières, des lacs puis des mers et océans, grossissant les gyres ou « soupes de plastique ». Car, grâce à leur petite taille et leur extrême flottabilité, ces particules échappent aux traitement des eaux usées, les systèmes n’étant pas équipés pour les filtrer.

1-Ces particules polluantes vont intégrer la chaîne alimentaire des animaux marins qui vont les confondre avec le plancton et elles vont les empoisonner à petit feu.

2-A terme, elles risquent de se retrouver dans nos assiettes!

3– Des dentistes commencent à tirer la sonnette d’alarme car ils retrouvent ces microparticules coincées entre les gencives et les dents de leurs patients. Pour l’instant aucune étude n’a été menée pour démontrer si il y a danger pour la santé de nos gencives. Mais la profession s’interroge tout en informant sa patientèle.

Du plastique dans votre dentifrice
Du plastique dans votre dentifrice
Dans les dentifrices,
mais dans les produits de beauté aussi.

En effet, elles peuvent entrer dans la composition de nombreux autres produits depuis les soins exfoliants jusqu’ aux savons, gels, crèmes, shampoings, déodorants, et même eye-liners. Plus ou moins fines, elle donnent tantôt douceur et fluidité, tantôt un effet gommant. A titre indicatif, un flacon de 200 ml peut contenir jusqu’à 21 grammes de micro-plastique.

Pour ceux qui rechignent à lire la composition des produits parfois écrite en tous petits caractères, il existe une application à télécharger sur votre smartphone qui vous indiquera quels produits éviter si vous souhaitez les boycotter. Cette application, Beat The Micro Bead , on la doit à deux associations néerlandaises ‘Plastic Soup Foundation’et ‘Stichting De Noordsee’ qui n’ont eu de cesse depuis 2012 de dénoncer leur utilisation. Grâce au soutien du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, l’application est désormais accessibles en 7 langues.

Le principe est simple: il suffit de scanner le code barre du produit et on vous indiquera grâce à un code couleur: si le produit contient des microbilles –rouge, si le produit en contient mais que le fabricant s’est engagé à les supprimer dans un avenir proche– orange, ou si le produit en est exempt– vert. Vous pouvez ainsi faire votre choix de façon éco-responsable.

Unilever, Johnson&Johnson, L’Oréal se sont engagés à retirer les perles microscopiques de leurs produits cosmétique. En 2012, Unilever a promis qu’il n’y en aurait plus d’ici 2015. L’Oréal s’engage pour 2017. Il leur faut trouver des alternatives naturelles de substitution, des particules minérales, des noyaux de fruits ou du marc de café....

Aux Etats Unis, les gouvernements des états de New York et de la Californie prennent les devants en déposant des projets de loi visant à interdire purement et simplement la vente de cosmétiques contenant des micro particules de plastique.

.

Les ONG dénoncent et informent, les états prennent des mesures, à nous maintenant d’être vigilants, à nous de les appuyer et conforter leurs actions en utilisant notre pouvoir de consommacteur. Boycottons ces produits qui mettent en péril notre planète.

Mais peut-être faites-vous partie de celles et ceux qui fabriquent vos propres produits cosmétiques. Quellse sont vos recettes?

Commenter cet article

julien brocq 09/04/2014 21:53

Dommage qu il ne soit pas possible de liker et de partager cet article tres interressant

Adoptez Une Ordure ! 10/04/2014 10:01

Merci beaucoup.
Il est possible de "liker", au bas de l'article, vous avez la possibilité de le partager avec g+, tweeter, facebook et/ou overblog.
Bien cordialement

Archives

À propos

Quand nos déchets deviennent matière première.