Adoptez Une Ordure !

Quand nos déchets deviennent matière première.

11 Apr

Vous allez porter un autre regard sur les panneaux publictaires

Publié par Adoptez Une Ordure !

Les panneaux publicitaires - pollution visuelle?

Si nous considérons les panneaux publicitaires comme de véritables verrues dans le paysage citadin, il est un pays -le Pérou- qui risque bien d' encourager leur implantation avec la caution des citadins et villageois.

Le Pérou, ce pays tout en longueur coincé entre la cordillère des Andes et l'océan Pacifique, est un pays très aride où les précipitations sont quasi nulles et où l'accès à l'eau potable pour ses habitants est un problème quotidien. Là où il n'y a pas d'eau courante, l'approvisionnement en eau potable se fait par camion citerne- l'eau étant vendue environ 1€ les 60 litres.

Une agence publicitaire s'implique.

Mais pas pour faire de la publicité pour une eau minérale ou une eau de source en bouteilles.

En effet, l'agence Mayo Draft CFB s'est saisie du problème de l'eau au Pérou et en collaboration avec l'UTEC- Universcidad de Ingenieria & Tecnologia- de Lima des panneaux publicitaires très ingénieux ont été mis au point et testés in situ: profitant du fort taux d'humidité de l'air (98% à Lima), ces panneaux captent l'humidité ambiante pour la transformer en eau potable.

Une solution inédite, simple, efficace et économique.

Derrière l'affiche publicitaire se cache donc une mini station- filtre à air,condensateur, filtre carbone-qui capte l'eau contenue dans l'air. Cette eau rendue propre à la consommation est stockée dans un réservoir de 20 litres, et la population peut ainsi s'approvisionner librement et gratuitement. 100 litres d'eau sont ainsi récupérés chaque jour et mis à la disposition des habitants alentours.

Des panneaux publicitaires écologiques qui risquent de faire des petits.

Sachant que 11% de la population mondiale n'a pas accès à l'eau potable, selon le rapport 2012 de l'UNICEF, ce concept devrait gagner du terrain et s'implanter dans le monde entier. Il suffit de 30% de taux d'humidité dans l'air pour être fonctionnel.

Ces panneaux sont assez chers- entre 30000 et 40000 dollars- mais on peut espérer que la demande fasse baisser ce prix. D'ailleurs, l'Inde, le Mexique, le Ghana ont déjà manifesté leur intérêt pour cette innovation.

Il reste à rendre ces panneaux publicitaires complètement autonomes en les équipant de panneaux....solaires eux.

Vous allez porter un autre regard sur les panneaux publictaires
Vous allez porter un autre regard sur les panneaux publictaires
Vous allez porter un autre regard sur les panneaux publictaires
Commenter cet article

Archives

À propos

Quand nos déchets deviennent matière première.