Adoptez Une Ordure !

Quand nos déchets deviennent matière première.

29 Jan

Paradoxe

Publié par Adoptez Une Ordure !

Inutile de rappeler les méfaits de la niocotine sur la santé.

Par contre ce que l'on connaît moins, c'est l'impact sur notre environnement des mégots de cigarettes jetés par terre. Quand on sait qu'entre 1000 et 2000 milliards de mégots sont ainsi jetés chaque année dans le monde, on frémit pour notre plamète. En effet, les mégots constiués d'acétate de cellulose- une forme de plastique- peuvent mettre jusqu'à 15 ans avant de se dégrader quand il est jeté par terre. Un seul mégot peut polluer 500 litres d'eau ou 1 mètre cube de neige.Dans l'eau douce il lui faut 12 mois pour se dégrader, dans l'eau de mer 5 ans.

Fumer tue et jeter son mégot par terre pollue.

Et pourtant, une étude menée par Monserrat Suares Rodriguez, Isabel Lopez-Rull et Constantino Macias Garcia publiée par la revue anglaise "Biology Letters" de la Royal Society nous on apprend que les moineaux et roselins familiers du campus de l'Université Nationale Autonome de Mexico tapissent leurs nids de mégots de cigarettes. Les observations de ces chercheurs leur ont permis d'établir que la nicotine des fitres a un effet répulsif sur les parasites et autres acariens squattant les nids. Outre le confort thermique qu'apporte l'acétate de cellulose, les fitres ont donc une action pesticide. Selon leurs premières constatations, ces trois chercheurs ont établi que la présence de ces parasites serait inversement proportinnelle à la quantité de filtres présents dans le nid.

Reste à établir que les oiseaux adoptent intentionnellement ces fitres comme matériau de construction pour leurs propriétés anti-parasitaires. S"agit-il dl'auto-médication ou d'un simple hasard? Les substances chimiques présentes dans les mégots auront-elles à terme des conséquences dommageables sur la reproduction de ces oiseaux?

Paradoxe
Commenter cet article

Archives

À propos

Quand nos déchets deviennent matière première.