Adoptez Une Ordure !

Quand nos déchets deviennent matière première.

22 Feb

Le Havre et ses Voleurs de Roses

Publié par Adoptez Une Ordure !

Le Havre est une ville exceptionnelle pour son unité et son intégrité architecturale. Reconstruite entre 1945 et 1964 sur les plans d'urbanisation d'Auguste Perret, elle est un exemple remarquable de reconstruction d'après-guerre en innovant avec des bâtiments en béton aux toits terrasses qui cumulés offrent 140 hectares.

Le Havre celèbrera ses 500 ans en 2017.

Les Voleurs de Roses espèrent bien pouvoir investir les toits terrasses de la ville pour les coloniser de plantes vertes et tisser ainsi un lien entre hier et aujourd'hui à l'occasion de cet événement.

"Les Voleurs de Roses", honni soit qui mal y pense, est une association de jardiniers fous et de passionnés de jardin qui sévit depuis 2009 en mettant en oeuvre des projets poétiques. Leur terrain de jeu, les toits terrasses qui offrent une évidence paysagère pour pouvoir admirer leurs créations. Ils ont déjà à leur actif quelques réalisations qui ont catalisé l'intérêt et la participation des riverains.

Des projets qui ne s'improvisent pas!

Il a fallu tester dans un premier temps le substrat et sélectionner les essences végétales pour leur résistance car les plantes sont soumises à des conditions extrèmes- le vent, la sécheresse et les embruns. Il a fallu trouver une technique pour accueillir les plantes sans endommager l'étanchéité et fragiliser les toits terrasses: une cagette plastique posée à l'envers qui supporte une autre cagette de fleurs.

Des projets purement esthétiques? Pas vraiment.

La végétalisation des toits contribue à l'amélioration de la qualité de l'air et tempère le réchauffement climatique. Les eaux pluviales sont filtrées par les plantes. La biodiversité urbaine prend son sens. Dans d'autres expériences dans d'autres villes, les toitures sont même nourricières quand le choix des végétaux s'est porté sur des légumes.

Pourquoi "Les Voleurs de Roses" ?

Parce que lorsqu'on vole une rose on ne la vole pas pour soi mais pour l'offrir!

Le Havre et ses Voleurs de Roses
Commenter cet article

Archives

À propos

Quand nos déchets deviennent matière première.