Adoptez Une Ordure !

Quand nos déchets deviennent matière première.

29 Jul

Commerce équitable à Madagascar

Publié par Adoptez Une Ordure !

Commerce équitable à Madagascar

Madagascar, ou l'île rouge de l'océan indien, située à quelques kilomètres de la côte africaine est une terre de contrastes.

Son insularité lui a permis de conserver un écosystème unique au monde: elle est remarquable pour ses espèces endémiques tant pour la faune que pour la flore. C'est un sanctuaire écologique.

Mais cette insularité a eu raison de son développement économique, et en a fait un pays très pauvre avec 75% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté en 2011. Les choix politiques après la période coloniale, l'économie ouverte au reste du monde qui n'a pas permis à l'économie malgache de s'implanter de manière compétitive, les crises politiques, la dévaluation de la monnaie en 2011 sont quelques unes des raisons structurelles de la faillite du pays.

L'artisanat malgache au secours de la population

En 2008, l'association malgache KOLOAINA (Prendre soin de la vie) refuse que la charité soit une solution à la pauvreté- solution qu'elle juge perverse car inféodante . Elle a donné sa chance à plusieurs dizaine de femmes vivant à Antananarivo, la capitale de Madagascar, en mettant en place un programme "Miis Art Dines" leur permettant d'améliorer les revenus familiaux de manière durable.

Ces femmes se voient proposer une formation de deux heures à la technique du papier mâché, un matériau de récupération gratuit facile à trouver. Elles peuvent rester chez elles et reproduire le modèle simple fourni:de petites sardines en carton et papier journal. Elles n'ont pas ainsi à faire garder leurs enfants.

Tous les vendredis "Miis Art Dines" leur achète à la pièce leur fabrication et ces femmes reçoivent un salaire. Une épargne leur est aussi constituée par l'association, épargne qui leur permettra, si elles le désirent, de se lancer dans un projet personnel. "Miis Art Dines" se charge de commercialiser ces sardines après qu'elles aient été décorées, en atelier, de couleurs vives et assemblées en mobiles sur un fil de perles de rocaille.Ces mobiles sont vendus à Madagascar mais aussi en France.

Les bénéfices sont utilisés pour acheter la peinture, le fil et les perles de rocaille et pour le contrôle qualité des produits,la logistique et la gestion administrative.

Une mission réussie puisque près d'une soixantaine de femmes ont bénéficié de ce programme et que 4 ont été embauchées à l'atelier.

Commerce équitable à Madagascar

Vous pouvez retrouver et acheter ces guirlandes- mobiles de sardines sur le site

http://www.adoptezuneordure.fr/guirlande-sardines.htm

Commenter cet article

Archives

À propos

Quand nos déchets deviennent matière première.